31/01/2006

L’âme mnésique

Je voudrais tant que tu te souviennes / De cette main que tu serais dans la tienne / Je voudrais tant que tu te souviennes / Du goût de ces lèvres sur les tiennes / Je voudrais tant que tu te souviennes / Des valses qu’on ne dansa pas à Vienne / Je voudrais tant que tu te souviennes / De ce qui fut avant que tu en deviennes / Cet amnésique clampé du cœur / L’a-mémoré se pensant sans âme sœur / Je voudrais que tu te souviennes / Mais tu ne me vois pas / Je voudrais tant que tu redeviennes / Mon roi de cœur de qui je fus reine / Je voudrais tant que tu redeviennes / L’ami aimant de nos vies anciennes / Je voudrais tant que tu redeviennes / Cet autre moi, l’alter je que tu retiennes / Je voudrais tant que tu redeviennes / Ce que tu fus avant que tu ne deviennes / Cet amnésique clampé du cœur / L’a-mémoré se pensant sans âme sœur / Je voudrais que tu te souviennes / Mais tu ne me vois pas / Je voudrais tant que tu reviennes / Pour farder rosir mes nuits blêmes / Je voudrais tant que tu reviennes / Toi mon ami, mon roi, ma peine / Je voudrais tant que tu reviennes / C’est moi ta mie d’émoi, celle qui saigne / Je voudrais tant que tu reviennes / O toi qui fus avant que tu ne deviennes / Cet amnésique clampé du cœur / L’a-mémoré se pensant sans âme sœur / Je voudrais que tu te souviennes / De moi.

15:10 Écrit par tordue_ninja_7eme_dan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.